دروس الثانوي التأهيلي

كل ما تحتاجه حول résume Antigone في الجهوي اولى باك

كل ما تحتاجه حول résume Antigone في الجهوي اولى باك

كل ما تحتاجه حول résume Antigone في الجهوي اولى باك

نقدم لكم اليوم في هذا المقال كل ما تحتاجه حول résume Antigone في الجهوي اولى باك بحيث يضم المحتوى تعريفا مفصلا عن الكاتب  Jean Anouilh و ملخصا  للكتاب باللغة الفرنسية و مترجم باللغة العربية، المقال يضم أيضا Les personnages de la pièce  _  Structure de la pièce   _ Présentation de la pièce  _  résume antigone _ Le contexte historique _Etude de textes

Couverture de Antigone de Jean Anouilh

 résume Antigone في الجهوي اولى باك: biographie de Jean Anouilh /1910-1987

jean Anouilh est né en 1910 à Bordeaux (France). Il rentra au collège Chaptal à Paris. Son père était tailleur et sa mère était musicienne et professeur de piano, elle jouait dans un orchestre se produisant sur des scènes de casino en province. Ce fut dans les coulisses de ces casinos qu‟il découvrit les grands auteurs classiques : Molière, Marivaux et Musset.Ce fut très tôt qu‟il se prit de passion pour le théâtre. En 1928, il assista émerveillé, au printemps, à la représentation de Siegfried de Jean Giraudoux, l‟adolescent de dix-huit ans fut ébloui. Après des études de droit à Paris, puis deux ans de travail dans une agence de publicité, il devint le secrétaire de Louis Jouvet en 1929. Les relations entre les deux hommes furent tendues (Louis Jouvet l‟eut surnommé «le miteux»). Qu‟importe, son choix était fait, il vivrait pour et par le théâtre. Sa première pièce, L’Hermine (1932), lui offrit un succès d‟estime, et il fallut attendre 1937 pour qu‟il connaisse son premier grand succès avec Le Voyageur sans bagages. L‟année suivante le succès de sa pièce La sauvage confirma sa notoriété et mit fin à ses difficultés matérielles. A cette époque, il se maria avec la comédienne Monelle Valentin, et ils eurent eu ensemble une fille

إقرأ أيضا:شرح درس ضرب الأعداد الصحيحة الطبيعية للمستوى الخامس مع التمارين و الحلول

Anouilh monta Le bal des voleurs en 1938, puis fut éclaté la Seconde Guerre Mondiale.Pendant l‟occupation, Jean Anouilh continua d‟écrire Eurydice (en 1942). Il ne prit position ni pour la collaboration, ni pour la résistance. Ce non-engagement lui fut reproché. En 1944 eut été créé Antigone. Cette pièce connut un immense succès public mais engendra une polémique. Certains reprochèrent à Anouilh de défendre l‟ordre établi en faisant la part belle à Créon. En 1945, il s‟engagea pour essayer de sauver l‟écrivain collaborateur Robert Brasillach de la peine de mort ; mais en vain. Cette exécution l‟eut marqué profondément. Après la guerre, Jean Anouilh poursuivit sa création à un rythme soutenu. En 1947, il écrivit L’invitation au château, une des premières «pièces brillantes». L‟année suivante, Ardèle ou la Marguerite révéla une nouvelle facette du style de Jean Anouilh : les «pièces grinçantes». En 1953, le succès de L’Alouette («pièce costumée») rivalisa avec celui d‟Antigone. Après une période de répit, trois nouvelles pièces eurent été publiées en 1959 : L’Hurluberlu ou le réactionnaire amoureux, Le petit Molière et Becket ou l’honneur de Dieu, cette dernière obtint immédiatement un succès. Cette pièce fut mise en scène conjointement

avec Robert Piétri et il en fut ainsi pour toutes les nouvelles pièces. Après l‟échec de La grotte (1961), Jean Anouilh se tourna vers la mise en scène. Il monta successivement Tartuffe (Molière), Victor ou les enfants au pouvoir (Roger Vitrac), L’Acheteuse (Steve Pasteur), et Richard III (William Shakespeare). Le rythme de ses publications personnelles diminua donc ; seules trois pièces virent le jour d‟ici à 1968. Mais en 1969, un de ses chefs d‟œuvres réaffirma son talent : Cher Antoine ou l’amour raté («pièce baroque»). Il écrivit encore plusieurs pièces dans les années soixante-dix, dont certaines lui eurent valu le qualificatif «d‟auteur de théâtre de distraction». Il n‟en resta pas moins qu‟il eut bâti une œuvre qui révéla un pessimisme profond. Anouilh est mort en 1987, sur les bords du Lac Léman

إقرأ أيضا:شرح la boite a merveille بالعربية كاملة جميع les chapitres في فيديو واحد

 OEUVRES DE L AUTEUR

  • Le voyageur sans bagage (1937)
  • Le bal des voleurs (1938)
  • Léocadia (1940)
  • La sauvage (1942)
  • Antigone (1944)
  • Ardèle ou la marguerite (1948)
  • Colombe (1951)
  • Eurydice (1951)
  • L’alouette (1953)
  • Médée (1953)
  • Ornifle ou le courant d’air (1955)
  • Becket ou l’honneur de Dieu (1959)
  • Fables (1962)

 اليكم تعريف الكاتب مترجم باللغة العربية

antigone
résume antigone

ولد جان أنويله عام 1910 في بوردو (فرنسا). عاد إلى كلية تشابتال في باريس. كان والدها خياطًا وكانت والدتها موسيقيًا ومدرسة للبيانو ، ولعبت في أوركسترا تؤدي على مراحل الكازينو في المقاطعات. اكتشف كواليس هذه الكازينوهات المؤلفين الكلاسيكيين العظماء: موليير ، وماريفو ، وموسيت ، وكان من المبكر جدًا أن يكون لديه شغف بالمسرح. في عام 1928 ، شاهد في عجب ، في الربيع ، كان أداء Siegfried بواسطة Jean Giraudoux ، المراهق البالغ من العمر ثمانية عشر عامًا مبهورًا. بعد دراسة القانون في باريس ، ثم عمل سنتين في وكالة إعلانات ، أصبح سكرتير لويس جوفيت في عام 1929. توترت العلاقات بين الرجلين (أطلق عليه لويس جوفيت لقب “المتهالك”). مهما كان ، تم اختياره ، سيعيش من خلال المسرح. فازت مسرحيته الأولى ، L’Hermine (1932) ، بتقدير كبير ، ولم يكن حتى عام 1937 هو أول نجاح كبير له مع Le Voyageur sans Luggage. في العام التالي ، أكد نجاح مسرحيته La sauvage سمعته السيئة ووضع حدًا لصعوباته المادية. في ذلك الوقت ، تزوج من الممثلة مونيل فالنتين ، وكان لديهم ابنة معًا

إقرأ أيضا:شرح درس les trois groupes de verbes للمستوى الخامس بطريقة مبسطة

أنشأ أنويله Le bal des robeurs عام 1938 ، ثم اندلعت الحرب العالمية الثانية ، وخلال فترة الاحتلال ، واصل جان أنويله كتابة Eurydice (عام 1942). لم يتخذ موقفا للتعاون ولا للمقاومة. تم لومه على عدم الخطبة هذا. في عام 1944 تم إنشاء أنتيجون. حققت هذه المسرحية نجاحًا عامًا كبيرًا لكنها أثارت جدلاً. بعض اللوم أنويله للدفاع عن النظام القائم بإعطاء مكانة كريون. في عام 1945 ، اشترك في محاولة لإنقاذ الكاتب المتعاون روبرت برازيلاخ من عقوبة الإعدام. لكن عبثا. هذا الإعدام ميزه بعمق. بعد الحرب ، واصل جان أنويله إنشائه بوتيرة مستمرة. في عام 1947 ، كتب L’invitation au château ، وهي واحدة من “القطع الرائعة” الأولى. في العام التالي ، كشفت Ardèle أو la Marguerite عن وجه جديد لأسلوب جان أنويله: “القطع الصارخة”. في عام 1953 ، كان نجاح L ‘Alouette (“زي الأزياء”) ينافس نجاح أنتيجون. بعد فترة من الراحة ، تم نشر ثلاث مسرحيات جديدة في عام 1959: L’Hurluberlu أو الرجعي في الحب ، الصغير Molière و Becket أو شرف الله ، حقق الأخير نجاحًا على الفور. تم تنظيم هذه المسرحية بشكل مشترك مع روبرت Piétri وهكذا كان لجميع القطع الجديدة. بعد فشل La grotte (1961) ، تحول جان أنويله إلى الإخراج. قام بالتعاقب Tartuffe (Molière) ، Victor أو الأطفال في السلطة (Roger Vitrac) ، L L’Acheteuse (Steve Pasteur) ، و Richard III (William Shakespeare). وبالتالي انخفضت وتيرة منشوراته الشخصية ؛ ثلاث قطع فقط شاهدت النور بحلول عام 1968. ولكن في عام 1969 ، أعادت إحدى روائعه تأكيد موهبته: شير أنطوان أو الحب الفاشل (“قطعة الباروك”). لا يزال يكتب العديد من المسرحيات في السبعينيات ، وبعضها أكسبه تأهيل “مؤلف مسرح الهاء”. بقيت الحقيقة أنه بنى عملاً كشف عن تشاؤم عميق. توفي أنويله عام 1987 ، على ضفاف بحيرة جنيف

يمكنكم تحميل كل الموضوع بالضغط هنا

 

Résume d’Antigone

Antigone de Jean Anouilh est une tragédie écrite en prose. La pièce commence avec le personnage nommé le Prologue qui met l’histoire dans son contexte. Cette technique permet de rafraîchir la mémoire du spectateur tout en présentant les personnages de l’intrigue. Cette technique n’est pas propre à Anouilh mais est monnaie courante dans les tragédies grecques.  En l’occurrence, ici, elle nous replace dans le contexte de la mort d’Étéocle et Polynice qui se sont entretués pour le trône de Thèbes qui est finalement revenu à Créon, l’oncle d’Antigone. La pièce débute avec le retour nocturne d’Antigone chez elle. La nourrice lui prodigue ses conseils pratiques mais Antigone sait ce qu’elle vient de faire, et sait qu’elle vient de sceller son destin

Ismène, la sœur d’Antigone, vient la dissuader d’enterrer le corps de Polynice, le cœur du problème, car le roi l’a interdit et l’on ne peut contrevenir au roi Créon. Antigone le sait, mais cela ne la fera pas changer d’avis, car elle ne peut se soustraire à son destin, quel qu’il soit. Antigone joue avec sa sœur comme avec son fiancé dans la scène suivante sur l’ambiguïté des propos qui laissent croire qu’elle pense à mourir

Ensuite, Antigone avoue que le crime a déjà été commis, qu’elle a enseveli le corps de son frère, bravant l’interdiction. Le roi, furieux, fait étouffer l’affaire pour que l’on ne remette pas en cause son autorité en mettant au secret les gardes qui ont arrêté Antigone

Au début de la deuxième scène, Antigone se fait arrêter près du cadavre de son frère qu’elle a enterré. Elle est présentée devant Créon et ne cherche ni à fuit, ni à nier, ni à faire accuser quelqu’un d’autre à sa place. Elle porte toute la responsabilité de son geste. Elle avoue tout. Créon tente alors, dans une grande confrontation, de convaincre la jeune fille qu’elle a perdu la raison et qu’il faut la ramener dans le droit chemin. On découvre un Créon obéissant à la raison d’Etat tandis qu’Antigone se laisse porter par ses sentiments, totalement sourde aux arguments de Créon. Antigone manque de se rallier à la raison lorsqu’elle découvre qui étaient vraiment les deux frères. Créon croit la partie gagnée et rappelle à Antigone la vie bien ordinaire qui l’attend aux côtés d’Hémon, son fiancé.  Ce futur insipide aux yeux d’Antigone le suffit à la pousser à la révolte et donc par la même vers le chemin de la mort.  Ismène veut aller aussi jouer les héroïnes auprès d’Antigone qui refuse de lui laisser porter ce rôle. La scène se clôt avec Antigone qui appelle la mort de ses cris

 Le Chœur tente alors d’intercéder en faveur d’Antigone, tout comme Hémon, sans succès. Le roi argumente sur le fait qu’Antigone a agi en toute connaissance de cause et appelle la mort de ses vœux

Antigone est condamnée à être enterrée vivante. Elle laisse un dernier message mettant volontairement à l’écart ses derniers instants de doute.  Le Messager entre en scène. Il annonce la mort d’Antigone, celle d’Hémon qui s’est suicidé avec son épée. Il annonce aussi la mort d’Eurydice, la femme de Créon

Lors de la scène finale, Créon apparaît sur scène, stoïque, comme si les événements étaient passés sur lui sans laisser de traces. Le Créon, homme de pouvoir qui agit pour la raison d’Etat. La pièce se termine sur une note tragique, ironique même. Le Chœur entre en scène et constate la mort de presque tous les protagonistes, un vrai gâchis. La pièce se termine sur les gardes du château jouant aux cartes, comme lors du début de la pièce

 résume Antigone في الجهوي اولى باك ملخص ANTIGONE  الجهوي اولى باك مفصل باللغة العربية

أنتيجون من جان أنويله مأساة مكتوبة بالنثر. تبدأ المسرحية بالشخص المسمى Prologue الذي يضع القصة في سياقها. تعمل هذه التقنية على تحديث ذاكرة العارض أثناء تقديم أحرف المؤامرة. هذه التقنية ليست فريدة بالنسبة لأنويلة ولكنها شائعة في المآسي اليونانية. في هذه الحالة ، تضعنا في سياق وفاة Eteocles و Polynices الذين قتلوا بعضهم البعض لعرش طيبة الذين عادوا في نهاية المطاف إلى كريون ، عم أنتيجون. تبدأ المسرحية بعودة أنتيجون إلى المنزل ليلاً. تقدم المربية نصيحتها العملية ولكن أنتيجون تعرف ما فعلت للتو ، وتعلم أنها قد ختمت للتو مصيرها

Ismene ، أخت أنتيجون ، تثنيها عن دفن جثة Polynice ، قلب المشكلة ، لأن الملك حرمها ولا يمكن انتهاك الملك Creon. تعرف أنتيجون ذلك ، لكن هذا لن يغير رأيها ، لأنها لا تستطيع الهروب من مصيرها ، مهما كان. تلعب أنتيجون مع شقيقتها كما هو الحال مع خطيبها في المشهد التالي حول غموض الكلمات التي توحي بأنها تفكر في الموت ثم تعترف أنتيجون بأن الجريمة قد ارتكبت بالفعل ، وأنها دفنت جثة شقيقها ، متحدية الحظر. الملك ، غاضب ، يغمس القضية حتى لا تشكك سلطته بإبقاء الحراس الذين اعتقلوا أنتيجون سراً

في بداية المشهد الثاني ، ألقي القبض على أنتيجون بالقرب من جثة شقيقها الذي دفنته. يتم تقديمها أمام كريون ولا تسعى إلى الفرار أو الإنكار أو اتهام أي شخص آخر في مكانها. إنها تتحمل كل المسؤولية عن لفتتها. إنها تعترف بكل شيء. تحاول كريون بعد ذلك ، في مواجهة كبيرة ، إقناع الفتاة الصغيرة بأنها فقدت عقلها وأنه يجب إعادتها إلى الطريق الصحيح. نكتشف كريون مطيعاً لسبب الدولة بينما يسمح أنتيجون لنفسه أن ينجرف بمشاعره ، وهو أصم تمامًا لحجج كريون. تفشل أنتيجون في الاندفاع إلى العقل عندما تكتشف من هم الأخوين حقًا. تعتقد كريون أن اللعبة قد فازت وتذكر أنتيجون بالحياة العادية التي تنتظرها إلى جانب هايمون ، خطيبها. كان هذا المستقبل البائس في عيون أنتيجون كافياً لدفعها إلى الثورة وبالتالي نحو نفس طريق الموت. تريد Ismene أيضًا أن تلعب دور البطلات مع Antigone التي ترفض السماح لها بلعب هذا الدور. ينتهي المشهد بدعوة أنتيجون لموت صرخاتها ثم تحاول الجوقة التوسط نيابة عن أنتيجون ، كما يفعل هيمون ، دون نجاح. يجادل كينغ بأن أنتيجون تصرف عن علم ويدعو إلى وفاة نذوره

حكم على أنتيجون بدفنها على قيد الحياة. تترك رسالة أخيرة تطوعًا جانباً لحظات الشك الأخيرة. يدخل الرسول المشهد. أعلن وفاة أنتيجون ، وفاة Hemon الذي انتحر بسيفه. كما أعلن وفاة يوريديس ، زوجة كريون

خلال المشهد الأخير ، يظهر Creon على خشبة المسرح ، رواقية ، كما لو كانت الأحداث قد مرت عليه دون ترك أي أثر. لو كريون ، رجل قوة يتصرف لأسباب تتعلق بالدولة. المسرحية تنتهي بنبرة مأساوية ، حتى ساخرة. تدخل الجوقة المشهد وتلاحظ موت جميع الأبطال تقريبًا ، فوضى حقيقية. تنتهي المسرحية مع حراس أوراق اللعب في القلعة ، كما في بداية المسرحية

le genre littéraire de cette pièce

antigone
résume antigone

Le genre de cette pièce est une tragédie moderne. Nous pouvons le reconnaître dès le début de la pièce. En effet lors du prologue on nous annonce déjà qu’Antigone et Hémon vont mourir
La tragédie présente bien cette caractéristique de plus
– un personnage sait qu’il va mourir : ici, c’est donc Antigone
– une personnage ne sait pas qu’il va mourir : en l’occurance , ici c’est Hémon
La tragédie (du grec tràg: le bouc et ôdia: musique lyrique = musique en l’honneur du bouc ou plutôt du dieu Dionysos)est née au V siècle av. J.C. avec les 3 auteurs grecs Eschyle, Sophocle et Euripide
Les spectateurs assistaient à ces pièces pour en tirer un effet de catharsis .En s’identifiant à un personnage ils purgeaient leur passion dans ces longues pièces
La tragédie est donc une œuvre lyrique et dramatique représentant de malheureuses infortunes
La tragédie possède plusieurs caractéristiques
– tous ou presque tous les personnages meurent à la fin de la pièce
– les spectateurs qui assistent à la pièce connaissent déjà la fin de l’histoire (au contraire du drame)
– les acteurs sont masqués
– un cœur (groupe de personne intervenant dans l’histoire mais extérieur à la pièce) est présent sur la scène- une tragédie peut être très longue :dès
fois jusqu’à 15 heures

La présentation des personnages s’effectue par ordre de proximité avec Antigone. Eurydice est quand même 
présentée alors qu’elle n’interviendra pas dans la pièce. La nourrice qui était pourtant avec Antigone depuis sa jeunesse n’est mentionnée qu’après Eurydice, ceci s’explique sans doute par le fait que la nourrice ne fait pas partie de la famille royale
 
Antigone et Ismène sont 2 sœurs mais elle s’éloigne à vitesse vertigineuse (colossal et énorme) d’Ismène (“elle sent qu’elle s’éloigne à une vitesse vertigineuse de sa sœur Ismène” ), le Roi aussi est seul, Antigone et Créon, son oncle, sont donc tous les deux seuls, et cette solitude est fondamentale

 Les personnages principaux dans Antigone

a. Le personnage d’Antigone

Héroïne tragique qui donne son nom à la pièce, elle est un personnage éponyme à haute densité tragique ; elle est, de plus, la fille d’Œdipe

Elle n’est pas belle (p. 29), est « toute petite et mal peignée » (p. 40), « maigre » (p. 69) et « noire ». Cependant, elle a une autre beauté et exerce une fascination sur « les petites filles » et « les petits voyous dans la rue » (p. 29-30) et n’est pas dénuée de sensualité et désire qu’Hémon « l’aime comme une femme » (p. 41). Elle a, en outre, un instinct maternel très développé envers le petit garçon qu’ils ont eu en rêve (p. 40)

Elle est une rebelle qui, éprise d’idéal, préfère mourir plutôt que de vivre petitement dans la grisaille et les compromissions du quotidien

b. Ismène

Sœur d’Antigone, elle incarne la femme belle, blonde et heureuse comme la présente le prologue (p. 10)

Elle rachète sa peur et sa faiblesse qu’elle exprime dans une longue tirade (p. 26-27) où elle évoque son incapacité à supporter la souffrance et son manque de courage ( « Moi, tu sais, je ne suis pas très courageuse » p. 27) par son désir final de perpétuer le geste de sa sœur et de mourir avec elle (p. 98) ; désir qui, toutefois, ne se réalisera pas

c. Créon

Roi de Thèbes, il est tout le contraire d’un tyran ou d’une brute. Mais, ne croyant à rien, sinon à la nécessité de faire son métier, il est complètement dépassé par le désir d’Absolu d’Antigone qu’il prend, au début, pour l’orgueil de son père. Il tente tout pour sauver sa nièce mais perd patience et comprend que « ce qui importait pour elle, c’était de refuser et de mourir » (p. 100) alors que lui a dit « oui » et a justifié son rôle de Roi comme un métier (p. 82) et apparaît comme « un ouvrier au seuil de sa journée » durant laquelle il devra « conduire les hommes » (p. 11).
2. Les personnages secondaires

a. Les Gardes

Ils ne sont pas des personnages issus de la tragédie antique et se contentent de passer au travers de la tragédie sans la comprendre ni avoir aucun influence sur elle : ils ne sont que des instruments du pouvoir royal. Ils sont présentés comme des brutes, et même comme des machines soumises à la hiérarchie. Englués dans leur quotidien avec « femmes et enfants », ils sont très intéressés par une augmentation et leur promotion sociale qui leur permettra de se saouler, de jouer aux cartes – activité qui enserre la tragédie – et de rigoler (p. 57-60)

b. Hémon

Fils de Créon et amoureux d’Antigone, il se comporte comme un enfant face à son père pour sombrer dans le désespoir le plus total et se suicider devant la dureté de la vie. Figure peu présente dans la pièce avec seulement deux apparitions (le congé donné par Antigone et la supplication devant Créon), il est le prototype de l’incompris qui finit par se révolter contre toute attente et par devenir éminemment tragique car il passe sans transition de l’amoureux (p. 37 à 44), à l’enfant trahi par son père (p. 100-104), au héros tragique et silencieux ( p. 117).

c. La Nourrice

La nourrice est un personnage traditionnel des tragédies mais ne lui appartient pas. Elle représente la vie quotidienne comme préparer le « café » (p. 21), des « tartines » (p. 31) et des « laits de poule » (p. 19). Ce personnage est fondamentalement positif et rassure l’héroïne tragique qui, dans ses bras, redevient une enfant qui n’a « plus peur » (p. 33). « Nounou plus forte que la fièvre, nounou plus forte que le cauchemar […], nounou plus forte que la mort » (p. 32). Amoindrissant la peur d’Antigone en la traitant comme une enfant, son personnage augmente l’intensité tragique de la pièce tout en restant hors de la tragédie.

d. Le page

Ce personnage est celui d’un enfant, pur et naïf qui accompagne le Roi, lui rappelle son emploi du temps (p. 122 : « Conseil, monsieur ») et serait prêt à mourir pour lui (p. 53)
Il est un personnage tragique en devenir puisqu’il est construit sur le même type que le personnage d’Œdipe : il voit tout mais ne comprend rien et aspire à grandir pour « savoir » (p. 122).

e. Le messager

Le messager est un personnage type de la tragédie antique ; il est décrit comme un « garçon pâle […] qui rêve » (p. 12). Il a une unique fonction : annoncer la mort d’Hémon à son père (p. 117-119) qu’il connaît dès le prologue « c’est pour cela qu’il n’a pas envie de bavarder ni de se mêler aux autres ». Son intervention dans la pièce est donc extrêmement limitée mais c’est une séquence clef de la tragédie à laquelle il participe activement d’autant que son ombre menaçante plane sur l’intégralité de la pièce.

f. Eurydice

Femme de Créon, elle est présentée comme « une vieille dame qui tricote » et « tricotera pendant toute la tragédie jusqu’à ce que son tour vienne de se lever et de mourir » (p. 11). Elle a un rôle positif : « bonne, digne, aimante » mais pas tragique : « une bonne femme parlant toujours de son jardin, de ses confitures, de ses tricots, de ses éternels tricots pour les pauvres » (p. 120). De plus, elle n’a de reine que le titre puisqu’elle n’intervient à aucun moment pour conseiller son mari : « elle ne lui est d’aucune aide » (p. 11).

g. Le Chœur

Traditionnellement, c’est un groupe d’acteurs qui commentent l’action et font entendre la voix de l’opinion commune, le Chœur est, ici, réduit à un seul acteur. Son rôle de commentateur s’exerce à la page 53 lorsqu’il définit ce que doit être une tragédie et à la page 122 lorsqu’il met à distance la tragédie. Ces deux interventions donnent son mouvement à la tragédie et la rythment grâce au leitmotiv « et voilà » qui les inaugure. Cependant, il n’a aucune action réelle sur les événements comme le prouvent les suggestions inutiles qu’il fait (p. 101-102) à Créon pour empêcher la mort d’Antigone.
3. Les personnages évoqués

a. Etéocle et Polynice

Frères d’Antigone et Ismène, ils apparaissent comme de « jeunes voyous », deux « compagnons de jeux », « des grands » qui sont devenus des hommes avec « leurs premières cigarettes et leurs premiers pantalons longs » (p. 85) et qui ont fini par ignorer leurs sœurs. Le souvenir que garde Antigone de Polynice reste néanmoins empreint de naïveté et se focalise sur des objets liés à leur enfance : sa pelle et « une grande fleur de papier qu’il a rapporté de sa nuit » (p. 86).

Le portrait que délivre Créon (p. 84) est, quant à lui, très négatif car ils apparaissent comme de sanguinaires tyrans qui se sont entretués dans un combat fratricide. Ni l’un ni l’autre n’était le héros et le saint qu’il a créé : tous deux étaient des traîtres et le cadavre privé de funérailles n’est pas avec certitude celui de Polynice bien qu’Etéocle ait bénéficié de « funérailles grandioses » (p. 88) car Créon ne « pouvait pas s’offrir le luxe d’une crapule dans les deux camps ».

Polynice est gratifié d’un portait encore plus négatif puisqu’il est brossé par des termes comme « un petit fêtard imbécile, un petit carnassier dur et sans âme, une petite brute » (p. 86) qui a osé lever la main sur son père car celui-ci lui avait refusé « une grosse somme qu’il avait perdu au jeu » (p. 87).

b. Madame Jocaste

Mère d’Antigone et Ismène, elle a confié la garde de ses deux filles à la Nourrice. C’est La nourrice qui parle de Madame Jocaste car elle a peur des reproches qu’elle pourrait lui faire « là-haut » à propos de l’éducation de ses filles en général et de l’escapade d’Antigone en particulier. Antigone la rassure (p. 19) : « Tu pourras regarder maman bien en face, quand tu iras la retrouver. »

c. Douce

C’est la chienne d’Antigone que cette dernière confie à sa nourrice en lui faisant promettre de ne plus la gronder et de lui parler « comme à une vraie personne » (p. 35). Elle lui demande également de la « faire tuer » « si elle était trop triste, si elle avait l’air de trop attendre tout de même, le nez sous la porte comme lorsque je suis sortie » (p. 36).
السابق
نتائج البكالوريا 2020 الدورة العادية
التالي
نتائج الإختبار الكتابي لمباراة الإدارة التربوية فوج 2021